vendredi 21 septembre 2012

Allez les filles !


Princesse pas douée de Christian Oster, illustrations de Delphine Perret. C’est une histoire d’amour avec une princesse, un ours et un prince endormi dans son château. La princesse n’est pas douée et sa mère la Reine sait bien le lui faire remarquer, à bout de patience elle expédie sa maladroite de fille hors du palais : il est temps pour elle de prendre son balluchon et de partir à la recherche d’un mari princier. Pas question d’emprunter le carrosse familial réservé aux commissions, le cheval n’est pas envisageable « Tu veux rire ? Tu tomberais ! », reste la solution pédestre . Autant dire que toutes les chances ne sont pas de son côté. (au fait, elle a aussi un père, le Roi, qui classe sa collection de papillons morts dans une tour. Mais il n’intervient pas dans l’histoire. ) Dans la forêt la princesse rencontre un ours, une sorte de philosophe qui lui parle de la chasse au lapin-carottes et lui dit qu’elle est jolie. Et ça c’est nouveau. Je ne raconte pas la suite, la nouvelle robe, l’arrivée au palais du prince endormi, le baiser…Un livre délectable, pour les CE/CM. L’école des loisirs 8,20 €



Chouette j’ai grandi ! de Carl Norac et Claude K Dubois , encore une histoire de Lola. Cette fois elle affronte le déplorable Frankie qui lui dit : « Hé, voilà Lola, la petite ! Tu n’es pas venue en petite auto avec ta petite poupée ? » S’en suit le défi de grandir dans la semaine jusqu’à une marque haut placée sous peine de  se voir confisquer son sac de billes. Lola va tout essayer pour grandir et on la suivra à table, chez le docteur, dans son lit…Elle est si préoccupée qu’elle va jusqu’à effacer la fameuse marque sur le mur. Finalement elle va trouver une solution, l’important c’est de grandir dans sa tête et ceux qui jouent aux billes sont à quatre pattes comme des bébés. C’est tendre et beau, on suppose qu’elle s’est fait piquer ses billes finalement  mais ça permet de discuter. Pour les MS/GS, Pastel 9,70€



La reine du Niagara de Chris Van Allsburg, l’histoire vraie d’une petite dame à corset et chapeau qui descendit les chutes du Niagara dans un tonneau. Annie Edson Taylor est née en 1838, au bout d’une difficile suite d’emplois modestes elle se lança ce défi hors du commun et alla au bout de son projet à soixante-deux ans. Son manque de relations et charisme fit que, malgré l’immensité de son courage, elle finit sa vie dans l’obscurité. L’album de CVA lui rend un hommage émouvant qui peut compléter une présentation des chutes du Niagara. Les illustrations sépia et l’édition soignée de cet album en font un objet particulier, un article documentaire précise les dates et la liste des aventuriers qui réussirent ce défi. Je ne sais pas si ce livre s’adresse spécifiquement aux enfants, il m’a touchée, pour moi il entre en résonance avec le roman de Joyce Carol Oates Les chutes. L’école des loisirs 13,70€



La petite fille dans la tête, Marie-Aude Murail et Benoît Morel. La collection trimestre nous a habitués aux détours par l’émotion, cet album s’inscrit dans la ligne tracée par Thierry Lenain.
On découvre une petite fille qui vit dans la tête d’une grande personne, son papa est le roi, sa maman est la reine. Les yeux de la grande personne sont ses fenêtres, l’attente est sa musique. Elle aperçoit des gens de toutes sortes, elle entend des conversations ennuyeuses, elle attend. Un jour le roi et la reine arrivent enfin, ils l’emportent avec eux ; ce jour-là, la grande personne devenue vieille est morte. Dommage  de raconter cette histoire en deux mots, on risque de l’amoindrir. L’univers indigo et noir de Benoît Morel , la langue épurée de Marie-Aude Murail , le beau papier du livre en font un objet poétique et doux.  L’occasion de dire qu’il y a au moins un enfant dans la tête de chaque adulte, pas forcément facile à présenter en classe. Oskar editeur 14,95€

1 commentaire:

Thierry Lenain a dit…

http://collectiontrimestre.blogspot.fr/2012/10/la-petite-fille-dans-la-tete-lue.html ;-)