vendredi 22 juin 2012

En bord de mère …

 

Je veux aller à la mer de Jo Hoestlandt illustré par Jean-Pierre Blanpain. Johnny aime les voyages, grâce à l’école il part une fois par mois. Pour aller à la bibliothèque, mais ce qui lui lui plaît c’est le trajet, il s’assoit derrière le chauffeur du car et il n’en perd pas une miette. 
Côté livres il prend un peu n’importe quoi, plutôt des gros pour faire plus d’usage. Un peu comme pour les habits, sa mère lui prend du 10 ans pour que ça dure plus longtemps. Johnny n’est pas trop porté sur les poètes qui délirent et les trucs impossibles, genre « Un grand chemin de fer qui nous a emmenés tout autour de la terre dans un wagon doré », ce qu’il sait c’est que la mer est à 503 kilomètres et qu’il n’a pas encore dépassé les 322 kilomètres, c’était pour aller voir sa mémé. 

Johnny rapporte des devoirs à la maison , des phrases à compléter comme Dimanche j’irai…et Cet été nous irons…, pas difficile, la réponse est « Nulpar ». Parce que les parents sont fatigués, parce que la mer est à 503 kilomètres, parce que chez Johnny il n’y a pas d’argent. 
Pourtant, cette phrase à compléter, Cet été nous irons…, secoue toute la famille. Maman a les larmes aux yeux – Elle est à tout le monde, la mer, à nous aussi…La décision est prise, coûte que coûte, en car ou en fusée, ils iront à la mer. Johnny reprend son cahier et écrit en s’appliquant – Cet été, nous irons à la mère

Ce livre peut être proposé du CE1 au CM2, pour ses différents niveaux de lecture. Il parle de difficultés que beaucoup de nos élèves vivent au quotidien, il évite le pathos et passe par la poésie pour dire combien la vie est dure. Dure et belle à la fois. Il dit le courage des élèves qui ont du mal, des familles qui rament, de ceux dont on ne parle jamais. Les illustrations de Jean-Pierre Blanpain nous font traverser un monde noir et bleu chargé d’amour où les autocars ont des ailes. Oskar éditeur , collection trimestre, 13, 95€




 

Sur les remparts de Saint-Malo de Christophe Esnault et Orianne Lallemand. Les éditions Millefeuilles déclinent le patrimoine littoral pour tous les âges, avec cette fois une histoire de cachalot mauve à Saint-Malo qui rappelle les ritournelles classiques. D’ailleurs l’album évoque en seconde partie les chants de marins, donne les paroles d’Il était un petit navire et les plans de mon origami préféré, le bateau de papier. Pour les maternelle et les CP, histoire de préparer la classe de mer en chantant …Millefeuilles 12,50€  



La tortue qui voulait traverser le désert, Bernard Romani et Nilobon Kijkrailas. Un conte philosophique dont l’héroïne est une tortue bien décidée à traverser le désert malgré les conseils, les menaces, les admonestations des autres animaux. Le coyote lui conseille de s’y prendre comme un coyote, le scorpion de creuser un trou comme il le fait.... D’un pas tranquille et sans se laisser détourner, elle atteindra son but sous une pluie inattendue et bienfaisante qui redonnera vie à la nature. En bord de mer elle pondra ses œufs et ses petits à leur tour suivront leur destin de tortues. CE1/CE2, Oskar éditeur 5,65€

1 commentaire:

Thierry a dit…

merci ! :-) Thierry