vendredi 18 février 2011

Comprendre, inférer ...rêver

Le meilleur de la littérature n'est pas ce qu'elle dit, mais plutôt ce qu'elle cache...
Quelques ellipses, quelques ouvrages pour réfléchir, ça ne peut pas faire de mal.





La poulette et le chat
de France Quatromme et Raphaëlle Albert aux éditions Volpilière. Un texte court, des illustrations simples et drôles pour cette petite histoire où tout n'est pas dit. En classe, elle nécessitera un temps d'explicitation entre les textes identiques de la première et de la dernière page: "Voici la poulette! Et voici le chat!", les portraits du chat déconfit et de la poulette à l'oeil féroce changent des clichés habituels. Pour les petits et les moyens, l'occasion de discuter, il ne faut pas s'en priver(9 €).




La pêche à la lune
, de Claude K.Dubois. Sous le charme de cette histoire dessinée d'un trait intimiste, un peu flou. On retrouve Momo, la petite grenouille, qui s'ennuie. Heureusement à la fin de cette horrible journée survient son Papy qui l'emmène à la pêche à la lune. Pour pêcher la lune il faut un seau, une louche, une jolie mare, une belle soirée et quelqu'un avec qui on est heureux de passer son temps. Un album au texte court dont on pourra parler avec moyens et grands de maternelle: comment ont-ils pêché la Lune? Pourquoi c'était si bien, cette partie de pêche? A montrer en petit groupe à cause du format et de la douceur des couleurs peu contrastées. Rien que du bonheur. L'école des loisirs (9€)



Le dîner, de Michel Van Zeveren (Pastel)un petit album cartonné pour une histoire à la fois comique et profonde, sur le thème de qui mange qui?
Pas facile pour Petit Lapin de garder le moral enfermé dans le réfrigérateur du loup. Entre nous ce frigo est plutôt déserté: à part un vieux tube de mayo et une boîte d'ananas ouverte, il ne contient pas grand chose. Heureusement une grenouille est cachée dans la boîte de conserve, une grenouille pleine de ressources et de dynamisme, il vont s'en sortir...Et lorsque Petit lapin rentrera chez lui, nous partagerons un secret avec lui, Grand lapin ne soupçonnera même pas l'histoire, et ça c'est aussi un bon sujet de discussion avec des élèves. On peut le proposer à des lecteurs débutants de CP, le raconter en MS et GS (11€)



L'espèce adulte est bien étrange, composée de belles-mères pas très belles et de grands-pères pas très grands, de parents toujours fatigués, de gens censés dire toujours la vérité qui ne signalent jamais à certaines personnes qu'elles sentent mauvais...Pourquoi tous ces pourquoi? d'Hortense de Chabaneix propose une approche pertinente et impertinente du monde mystérieux des grands. Il s'articule autour de questions auxquelles l'auteure propose une série de réponses illustrées avec humour par Jacques Azam. Pour avoir travaillé avec des classes sur Le livre des pourquoi de Martine Laffon (Seuil), je retrouve dans cet ouvrage la structure et la vivacité du propos. Quelques questions: Est-ce qu'on a toujours peur pour ses enfants? Est-ce qu'on finit toujours par se fâcher avec son amoureux? Pourquoi les femmes ont-elles des seins? Comment peut-on perdre son travail? (...De la Martinière jeunesse 14,90€)(du CE1 au CM2, à lire ensemble ou seul, commenter, illustrer et même à continuer avec d'autres questions et d'autres réponses)


La machine à noeuds de mots, Arthur Ténor (Volpilière jeunesse), un roman plein de charme à propos d'inventions. Le père de Sébastien est inventeur de machines improbables, notamment un casque qui permet d'apprendre ses leçons instantanément. Et ça c'est utile! Cependant le fonctionnement s'avère un peu hésitant et des péripéties s'en suivent...Une bonne histoire en douze chapitres et une invitation aux jeux de mots et aux Vire-langues, illustration de couverture Nicolas Le Tutour. Pour les CM1/CM2 (9€)

2 commentaires:

Raphaelle A. a dit…

Quel bel article sur "La poulette", merci. Je me suis régalée à l'illustrer, et la suite est en préparation pour dans quelques mois !

Sylvette Heurtel a dit…

Bonne nouvelle, on attend cela avec impatience!