mercredi 14 mai 2008

Petite sélection parmi les arrivées de la semaine

L’enfant qui grandissait, Vincent Cuvellier et Charles Dutertre (Gallimard jeunesse Giboulées). Cet album d’un auteur et d’un illustrateur nantais est inspiré de l’histoire de l'ukrainien Leonid Stadnyk , un homme adulte qui continue de grandir (il mesure 2,57 m). Ce texte difficile à classer relate une histoire de différence, d’amitié et de solidarité située dans un lieu entre la Roumanie (pour les noms propres) et le pays des rêves (pour l’illustration servie par un grand format vertical , 35x17).
Josef est un géant, un être différent , enfermé dans un corps qui l’écarte des autres et fait de lui un paria. D'abord à l'école, le narrateur se moque de lui avec les autres, puis il le perd de vue. Ce n'est qu'en revenant au village après ses études qu'il le retrouve comme un véritable humain et l’emmène vers la mer. Il est des paysages près desquels l’immense Joseph devient tout petit.
Ce livre vaut le détour pour ses illustrations composées de gravures et collages aux couleurs subtiles, pour l'écriture et pour les atmosphères délicates de cette histoire. Deux phrases pour le plaisir : « La plaine était silencieuse et les étoiles mortes. Dans la nuit , des dents amies croquaient des radis. » Pour le cycle 3, peut-être plutôt en lecture magistrale, à tester en classe.


Le correspondant de Grignotin et Mentalo, Delphine Bournay (Mouche de l’école des loisirs)
Les élèves de Bruno à St Etienne vont se réjouir de ce retour de leurs héros favoris. Cette fois ils passent une petite annonce pour trouver un correspondant et reçoivent une merveilleuse lettre… écrite par un animal plutôt laid. Trois chapitres pour cette histoire facile à lire pleine de petits détails charmants, les élèves nous posteront sans doute bientôt leurs commentaires.(cycles 2 et 3)

Deux titres à propos de football chez Folio Cadet : Allez les trolls d’Alan Mac Donald illustré par Mark Beech et La meilleure entraîneuse de foot de Dominique Demers , illustré par Tony Ross. Peut-on rire avec le foot ? On peut toujours essayer, et ces deux romans peuvent y contribuer. La meilleure entraîneuse de foot s’appelle Charlotte , la fameuse Mademoiselle Charlotte déjà célèbre grâce à ses aventures de maîtresse d’école, factrice, ministre, femme de ménage… Ses méthodes peuvent surprendre, ainsi son objectif premier est d’apprendre à perdre. Tout le monde n’apprécie pas vraiment, les raisonnements de l’entraîneuse sont compliqués mais son enseignement se révèle utile, pas seulement pour le foot. Une histoire en huit chapitres, facile à lire à partir du CE1.


Dans le monde d'Allez les trolls, il y a deux sortes de familles et deux façons de vivre. Les trolls sympathiques, crasseux, tendres , adeptes de la poursuite de chèvres, et les humains , la famille Fiérotin, dont le patronyme illustre les mœurs. Dans ce petit roman la question des différences culturelles et parfois de la honte sociale sont évoquées, il peut constituer une ressource précieuse en classe. Le burlesque des situations permet d’aborder légèrement des sujets sérieux ; quant au foot, je ne saurais me prononcer sur ce sujet . Nous demanderons aux élèves de CM de nous poster un article à ce propos.

2 commentaires:

sophie A a dit…

Bravo cher(e)s élèves !

Je vous félicite pour votre implication dans ce projet "Comité de lecture".
Vos textes sont intéressants et je vous encourage à continuer.
Je vous souhaite encore plein de belles rencontres avec les livres pour continuer à rêver et à voyager.
Peut-être qu'à travers vos lectures, vous trouverez de jolies inspirations pour continuer à cultiver la graine d'auteur qui est en vous !!!
Bonne continuation à vous tous.
Sophie A

Sylvette Heurtel a dit…

Merci à toi, Sophie A, et bonnes lectures!